Les créances clients correspondent à l’ensemble des sommes que vos clients doivent à votre entreprise.

A partir de quel moment parle-t-on de créance client ? Comment comptabiliser une créance client ? En cas de difficultés pour en obtenir le paiement, quelles sont les voies de recouvrement envisageables ? Eclairage.

Sommaire :

  1. Définition d’une créance client
  2. Enregistrement comptable d’une créance client
  3. Recouvrement d’une créance client

Définition d’une créance client

On peut définir une créance client comme étant une somme due par un client à votre entreprise.

Pour être en présence d’une créance client, il faut donc que les conditions suivantes soient réunies :

  • votre entreprise a effectué une prestation (livraison de bien ou service),
  • une facture a été émise, et
  • la facture n’a pas été payé.

Une créance est le contraire d’une dette, cette dernière correspondant à une somme d’argent que votre entreprise doit à un tiers (banque, fournisseurs, etc).

Attention : on peut véritablement parler de créance client à partir de la livraison du bien ou de la délivrance de la prestation de service.

Enregistrement comptable d’une créance client

Une créance client doit nécessairement être enregistrée en comptabilité. La créance client apparaît à l’actif du bilan comptable, dans la catégorie ‘Immobilisations financières”.

Tant que le client ne procède pas au paiement de la facture, la créance est débitée du compte 411 “Clients”.

Dès que le délai de paiement est dépassé, on parle de créance douteuse et il faut alors :

  • créditer le compte 411 “Clients”
  • débiter le compte 416 “Clients douteux ou litigieux”.

Chaque année, il est important de réaliser un audit des créances clients et de comptabiliser les dépréciations de créance client lorsqu’un doute plane sur le recouvrement.

Recouvrement d’une créance client

Dès lors que le délai de paiement de la facture est écoulé, il est en principe possible d’engager une procédure de recouvrement de créance pour obtenir le paiement de votre créance client,

Vous allez alors devoir suivre un certain nombre d’étapes :

Si le mise en demeure reste sans réponse, vous allez avoir la possibilité d'engager la phase de recouvrement judiciaire - et notamment de saisir les juges pour espérer obtenir une ordonnance d’injonction de payer vous permettant d'enclencher le recouvrement forcé de votre créance client.

Attention à ne pas dépasser les délais de prescriptions des factures. Pour cela, pensez à assurer le suivi de vos créances clients pour engager une procédure de recouvrement le plus tôt possible.